Un ménage sur deux veut mettre les voiles !12/03/2018  



Chaque année, environ un Français sur dix change de maison ou d'appartement. Mais ils sont bien plus nombreux à vouloir concrétiser un tel projet. Ainsi, 49% des ménages envisagent de déménager, selon un récent sondage réalisé par BVA pour Foncia et la presse régionale. Ce désir est encore plus présent en Ile-de-France, où plus de sept résidents sur dix ont l'intention de quitter leur région pour s'installer ailleurs. Un taux qui tombe à 41% en Occitanie et même à 36% dans le Grand-Est.

Pour près de la moitié des personnes interrogées (49%), déménager est surtout l'occasion de changer de cadre de vie. Un argument qu'avancent d'ailleurs, sans surprise, la majorité des Franciliens (59%). Parmi les autres raisons évoquées, la volonté d'acheter ou de louer plus grand (27%), le souhait de réduire le coût du logement (18%) ou encore l'envie d'investir dans l'immobilier (17%). Les Français déménagent également pour des raisons professionnelles (15% des répondants), pour se rapprocher de leur famille (12%) et enfin pour diminuer le temps passé dans les transports (9%).
Les futurs acheteurs peu enclins à la mobilité inter-régionale


 Autres articles sur le même sujet :
36% des Français envisageraient de déménager au moment de partir en retraite

Un sondage réalisé par BVA à la demande du groupe Foncia, sur le thème « les seniors et l'immobilier » révèle que 36 % des Français envisageraient de déménager lors de leur passage à la retraite.

Un nouveau diagnostic pour les locations

Pour mettre un logement en location, il faut désormais réaliser un contrôle des installations de gaz et d'électricité. Un de plus !

Les inégalités de patrimoine se réduisent légèrement

Début 2015, la moitié des ménages vivant en France possédaient plus de 158 000 euros de patrimoine brut et concentraient 92 % des avoirs patrimoniaux des ménages.

Les économies d’énergie poussent les Français à rénover

40% des ménages français déclarent avoir l'intention de faire des travaux de rénovation en 2017.

Nom et prénom de l'enfant : ce que l'on peut faire ou pas !

La faculté de choix ouverte aux parents pour le nom de famille de leur enfant ne peut être exercée qu'une seule fois, rappelle la Cour de cassation. Par ailleurs, les modalités pour changer de prénom sont plus simples.

Á quel âge les Français souhaitent-ils partir à la retraite ?

Un sondage Ipsos - France Bleu montre qu‘ils veulent un départ avant 62 ans.